De l'information à la transformation - Le Dr Joe Dispenza

Retour vers la page d'accueil

Photo © Muriel Despiau www.despiau.com

 

Qui n’a jamais rêvé de changer sa personnalité et sa cohorte de vieilles habitudes, de changer son présent trop teinté du passé pour entrer de plein pied dans une toute nouvelle réalité personnelle ?

Ce n’est pas magique, c’est scientifique, et c’est avec le Dr Joe Dispenza que l’aventure commence.
A la suite d’un grave accident, qui laissait peu de chances au Dr Joe de remarcher un jour, il prit la décision radicale d’utiliser son esprit pour guérir son corps. C’est qui se produisit neuf semaines et demie après son accident. Il se levait et entrait dans sa nouvelle vie, sans avoir eu à subir de chirurgie.
Il y a près de 2 ans, Phakyab Rinpoche nous avait ému en racontant comment la méditation l’avait sauvé d’une amputation.

Dans son dernier ouvrage, Le placebo c’est vous, le Dr Joe Dispenza consigne bon nombre de guérisons que l’on pourrait qualifier de « miraculeuses », en tout cas inexpliquées pour certaines branches médicales et il explique ainsi comment donner le pouvoir à notre esprit.
Lorsque nous avons su qu’il était de passage à Paris pour une conférence organisée par Lilou, il fallait que nous y assistions et ce, avant de nous rendre à son atelier programmé début avril.

 

Depuis sa guérison, le Dr Joe se consacre à des recherches sur la connexion entre le corps et l’esprit avec une équipe scientifique composée de chercheurs, de neuroscientifiques, de biologistes. Il a examiné plus de 3000 scanners de cerveaux et ne cesse de faire sensation dans le milieu scientifique.

Alors ! Faire sauter les verrous de la boite cérébrale qui renferme le programme de notre personnalité faite d’habitudes de notre passé, de croyances limitantes, comment cela est-ce possible ?

 

 

Le Dr Joe est parti de recherches portant sur le placebo, à savoir qu’un pourcentage de gens acceptent, se soumettent et croient qu’ils sont en train de recevoir une véritable substance chimique. Ils conditionnent en fait leur système pour créer, à partir de leur pharmacie intérieure, les produits chimiques qu’ils pensent être en train de prendre. Pour eux, ce traitement (placebo) représente un nouveau potentiel. Ils diffusent alors la signature énergétique d’aller mieux dans leur champ. Ils changent leur esprit et leur corps pour aller du passé vers leur futur.

C’est dans ce champ de potentialité qu’il nous faut aller, sans pilule, mais avec ressentis et émotions, quantité d’émotions, car ce sont les émotions – les messagères - qui vont informer le corps chimiquement d’une nouvelle réalité.

En une journée, nous avons entre 60 000 et 70 000  pensées et 90% de ces pensées sont les mêmes que la veille. Les mêmes pensées conduisent aux mêmes choix, les mêmes choix conduisent aux mêmes comportements, les mêmes comportements conduisent aux mêmes expériences et les mêmes expériences produisent les mêmes émotions.

Ces mêmes émotions dirigent nos pensées dans notre biologie, dans notre circuit neurologique, dans notre chimie neurologique, nos états hormonaux ; et même notre expression génétique correspond à ce que nous pensons, ce que nous faisons, et ce que nous ressentons. Ceci s’appelle la personnalité et c’est elle qui crée notre réalité personnelle.

Il faut devenir conscients de toutes nos habitudes, tous nos comportements, observer les émotions qui nous maintiennent ancrés dans le passé et décider si nous voulons que ces émotions appartiennent à notre futur.

Il faut véritablement devenir quelqu’un d’autre. Pas facile quand nous atteignons l’âge de 35 ans : nous avons un ensemble de pensées et de comportements inconscients, de réactions émotionnelles et d’habitudes qui fonctionnent comme le programme d’un ordinateur. 95% de qui nous sommes est un ensemble de comportements répétitifs, cela veut dire que les 5% de conscience libre vont devoir se mesurer à 95% de comportements répétitifs !

 

Les ressentis et les émotions sont le résultat d’expériences antérieures.

Les ressentis et les émotions sont des enregistrements du passé, donc nous pensons dans le passé ! Et si nos pensées ont une influence sur l’avenir, alors notre passé est notre futur ! C’est du conditionnement.

Si une expérience dans notre vie a créé de la peur, de la souffrance, de la douleur… nous sommes modifiés chimiquement. Si nous autorisons cette réaction émotionnelle à durer pendant des jours, cela s’appelle une humeur ! Si cette réaction émotionnelle dure plusieurs semaines, plusieurs mois, cela s’appelle un tempérament. Si cette réaction émotionnelle dure des années, cela s’appelle un trait de personnalité.

Pour changer notre personnalité, il faudrait regarder quelles émotions ressenties chaque jour nous gardent connectés aux expériences passées.

 

Il nous faut reconditionner notre corps selon un nouvel esprit.

Ce que nous pensons, ce que nous ressentons déclenche un état d’être. Donc si nous avons une pensée qui nous dévalorise, nous nous sentons incapables et à partir de ce  moment, nous allons produire des pensées dévalorisantes et nous serons encore plus incapables et nous aurons des pensées encore plus dévalorisantes…

La taille du lobe frontal du cerveau représente 40% de la taille totale du cerveau, le pinacle de l’évolution de l’humanité, la dernière pièce de la mécanique cérébrale, là où se situe notre conscience. Nous pouvons porter notre attention sur ce à quoi nous pensons.
Nous pouvons devenir conscients de la manière dont nous nous comportons et nous pouvons remarquer la manière dont nous nous sentons. A partir du moment où nous observons ces états d’êtres et de corps, ça veut dire que nous ne sommes plus le programme, nous sommes la conscience en train d’observer le programme, nous commençons à rendre objectif notre sort subi, c’est comme ça que la transformation commence.

Se forger de nouvelles connexions synaptiques.

L’apprentissage développe de nouvelles connexions neuronales. Quand nous apprenons quelque chose de nouveau, nous ajoutons un nouveau point dans la tapisserie de nos connexions neuronales mais si nous ne pouvons pas répéter ce que nous avons appris, ce n’est pas enregistré.

Toutes les philosophies, les théories, les spiritualités, les faits scientifiques… toutes ces données analogiques sont enregistrées dans notre cerveau. Quand nous mettons une information en pratique, quand nous la personnalisons, quand nous la démontrons et l’initions dans notre vie, alors nous changeons notre comportement. Si nous changeons nos actions pour être à la hauteur de nos pensées, nos nouvelles pensées, nous allons vivre une nouvelle expérience. Quand on est au milieu d’une expérience, les 5 sens se branchent sur l‘environnement extérieur, tout ce qu’on voit, écoute, goûte, entend, ressent… afflue dans notre cerveau et cela déclenche toute une jungle de neurones qui commencent à se connecter les uns aux autres, en renforçant cette information, et en enrichissant les circuits.

A partir du moment où ces neurones se mettent en place, le cerveau émet une chimie : un ressenti, une émotion.
Quand nous sentons cette émotion, nous apprenons chimiquement à notre corps à comprendre ce que notre esprit a compris de manière intellectuelle. On pourrait dire que la connaissance est pour l’esprit et que l’expérience est pour le corps.

Dans cet instant, nous incarnons la connaissance pour faire comprendre à notre corps de manière chimique et émotionnelle ce que notre esprit a compris. Nous activons de nouveaux gènes et réécrivons le programme.

Nous pouvons lire un livre sur la compassion, aller à un séminaire sur l’intelligence émotionnelle, lire les enseignements de Mère Thérésa et nous répéter en boucle toutes ces belles philosophies, pour l’expérience, il nous faudra passer du statut de philosophe à celui d’initié ! Quand on ressent la compassion, quand on ressent le pardon et l’amour, on se sent plus intelligent émotionnellement.
Reste à répéter l’expérience pour entraîner un automatisme qui fasse partie de notre nature, de qui nous sommes – donc, passer du statut de philosophe, à celui d’initié, et même à celui de maître. De la connaissance, à l’expérience, à la sagesse. De l’esprit, jusqu’au corps, jusqu’à l’âme. De penser, à faire et à être ! Nous avons tout le matériel biologique pour cela.


 

A chaque « Je suis », nous donnons un ordre à notre esprit et à notre corps pour aller dans une direction.

Notre corps est notre esprit inconscient, il ne fait pas la différence entre une véritable expérience dans notre vie qui déclenche une émotion et une émotion que nous fabriquons entièrement par la seule pensée. Pour le corps, c’est la même chose.
Quand les gens se trouvent coincés dans des boucles de ressentis et de pensées, leur corps est l’esprit inconscient, il est toujours dans l’état de l’expérience passée. Si le corps a été conditionné émotionnellement à devenir l’esprit inconscient, il est littéralement dans le passé et nous ne pouvons pas créer un nouvel avenir en gardant avec nous les émotions du passé.

Ce n’est plus la personnalité qui crée la réalité personnelle, c’est la réalité personnelle qui crée la personnalité

Changer pour vraiment changer, cela demande de penser au-delà de son environnement, d’être au-delà des circonstances de sa vie, être plus grand que les conditions du monde, et chacune des grandes personnes de l’histoire savait cela. Mahatma Gandhi, Martin Luther King, Jeanne d’Arc, les frères Wright, Marie Curie… avaient tous une vision du futur, ils étaient tellement possédés par cette vision, qu’ils vivaient comme si cette réalité future était véritablement dans leur instant présent.
Ils étaient définis par une vision du futur au lieu de l’être par le souvenir du passé.
Ce futur n’était qu’un potentiel dans leur esprit, pas encore expérimenté, ils ne pouvaient ni le voir, ni l’entendre, ni le sentir mais pour eux c’était très présent.

Pouvons-nous croire en un futur dont nous n’avons pas encore fait l’expérience avec nos sens ?

Un futur auquel nous allons suffisamment penser pour que notre cerveau croit qu’il y est déjà là. Pour les dernières recherches en neurosciences, c’est tout à fait possible. Pouvons-nous tomber amoureux ou amoureuses d’une réalité future avant qu’elle ne se produise au point que notre corps soit convaincu de déjà vivre dans ce futur ? L’idée est d’affecter l’expression de nos gènes pour que notre corps se sente vraiment comme s’il y était. Si notre corps et notre esprit ne sont plus ancrés dans le passé, ils sont une carte du futur et nous sommes en avant-garde.

Pour le Dr Joe nous pouvons nous détendre, parce que l’expérience va venir nous trouver et cela d’une manière surprenante !

Pourquoi est-ce que l’expérience va venir d’une manière à laquelle nous ne nous attendons pas ? Parce que si nous pouvons nous y attendre, alors il n’y a rien de nouveau.
Il faut que cela nous chamboule complètement, cela doit nous prendre par surprise et nous laisser sans le moindre doute que la transformation intérieure est ce qui a causé la transformation extérieure. Quand nous pouvons faire le lien entre ce qui s’est passé à l’intérieur de nous et ce qui s’est déclenché à l’extérieur, nous allons vraiment porter attention à ce que nous avons fait et nous allons le reproduire, c’est qu’on appelle redonner la puissance à l’humain. Et aucune personne n’est assez spéciale pour être exclue de ce phénomène !

L’ancien modèle de la réalité : de la cause à l’effet !

Dans l’ancien modèle,  nous attendons que quelque chose se passe à l’extérieur pour que nous puissions ressentir quelque chose à l’intérieur. Quand nous nous sentons différents à l’intérieur, nous prêtons attention à la cause extérieure. Ceci s’appelle un souvenir. C’est le modèle newtonien de la réalité mais dans le modèle quantique de la réalité, il s’agit de causer un effet. Cela veut dire que, quand nous nous sentons capables, alors l’abondance arrive, quand nous nous sentons heureux et complets, alors la guérison arrive et quand nous sommes émerveillés par la vie, alors nous allons vivre des expériences merveilleuses.

Le modèle quantique consiste à enseigner au corps à ressentir cette réalité dans l’instant. On passe du matérialisme à l’immatérialisme, d’une réalité définie par les sens à une réalité provoquée par les sens.

Pourquoi le changement est si difficile?

Parce qu’il y a un fossé, une rivière entre l’ancien soi et le nouveau soi, qu’il faut  traverser. Cela implique de ne pas faire les mêmes choix que la veille, de supprimer la dépendance de la douleur et de la souffrance, de ne pas écouter le bavardage des voix internes, appelé en science « le mode par défaut » !
A partir du moment où la décision est prise de ne plus penser ou agir de la même manière, le premier pas est fait mais la suite va être inconfortable, il va y avoir de l’incertitude, il va y avoir des choses imprévisibles. Cette traversée du changement s’effectue par le mode neurologique, chimique et hormonal, c’est la mort génétique de l’ancien soi.
Dans cette rivière, ce vide inconnu, impossible de prédire son avenir ! Dr Joe affirme que : « La meilleure manière de prédire l’avenir est de le créer ! Pas depuis le connu mais depuis l’inconnu. Quelles pensées voulez-vous déclencher dans votre cerveau ? Quels sont les comportements que vous voulez démontrer dans votre vie ? » Le simple fait de répéter ces comportements dans l’esprit commence à installer un hardware neurologique dans le cerveau, comme si c’était déjà en train de se produire. C’est une préparation du cerveau au futur. Et, nous pouvons enseigner émotionnellement à notre corps quoi ressentir dans le futur comme si c’était maintenant. Et si nous le faisons tous les jours, à un moment donné, notre biologie va se mettre à changer.

Découvrir l’endroit délicieux du moment présent généreux.

Le Dr Joe a crée un modèle de méditation basé sur des recherches scientifiques. Pour créer un changement, quelque chose de nouveau dans notre vie, ne serait-ce pas une bonne idée que de fermer les yeux, d’éliminer notre environnement et d’aller au-delà du temps dans un espace paisible ?
C’est seulement dans l’instant présent que toutes les possibilités existent dans le champ quantique. En étant plus présent, le corps libère de l’énergie, il passe des particules aux ondes, de la matière vers l’énergie. Quand enfin le corps lâche les émotions qui enchaînent au passé, les effets sont une super cohérence entre le cerveau et le cœur, une union psychique - ce qui se synchronise dans le cerveau se relie dans la vie -, et la joie !

Enseigner aux gens comment se libérer des chaînes de ces émotions, s’appelle la transformation. Pas besoin d’être un moine bouddhiste, d’avoir 40 ans de pratique, pas besoin d’être un érudit, un chercheur... En fait il vaut mieux n’être rien de tout cela puisque nous ne pouvons pas entrer dans le champ quantique en étant quelqu’un ! Nous devons y entrer en n’étant personne.

Alors oui, c’est possible d’apprendre à changer son cerveau, ses pensées, son corps, son état émotionnel et son expression génétique et le Dr Joe Dispenza affirme, en tant que témoin d’innombrables transformations, que le résultat est notre état naturel…

 

Le Dr Joe Dispenza donnera un Atelier Progressif au Grand Rex durant 3 jours les 1er, 2 et 3 avril 2016

 

Crédit Photos : © Muriel Déspiau
Découvrez son site et Gouttes d'art, son travail sur l'eau

 

Prochains Rendez-vous de la Télé de Lilou - Agenda

 

 Livre

Le Placebo, c'est vous ! Comment donner le pouvoir à votre esprit - Dr Joe Dispenza

Ariane 2015 - Prix éditeur : 22,90€

Librairie decitre

 

 

 

 

 

 

Des infos, des pratiques et des offres.... C'est sur la Newsletter !
Dimanche matin et demain...

 

 

                               

 

 

 

Retour vers la page d'accueil

Partagez

Commentaires Laisser un commentaire

Le don est échange de vie

Professionnels

Frédérique Pétorin- Experte en COULEURS

Oui,je témoigne : la couleur est un vecteur puissant qui nous dit, nous confie, nous soutient, nous révèle, nous transforme et nous met en "Vies de couleurs". Frédérique Pétorin

Irene CAZANAVE - coaching et thérapie

Avant tout humaniste, ma pratique se fonde sur l'ici et maintenant et la capacité de chacun d'être acteur de sa vie, quelles que soient les expériences passées. J'ai développé une expertise relative aux questions liée à l'image de soi, c'est-à-dire les représentations physiques et psychologiques que nous avons de nous-mêmes, et qui influent sur l'estime de soi et la confiance en soi.

Patrick Ferrer

Delphitsu : "Renaitre dans l'eau" La Voie De L'Homme : Pour comprendre, vous autoriser, autoriser et aimer le masculin et l’Homme. Subtilité - Authenticité - Ethique

La Montagne Sans Sommet - Centre zen Paris

Communauté Bouddhiste Zen Sôtô de la lignée de Maitre Gudo Nishijima Affiliée à la sangha zen Sôtô internationale de la Montagne Bleue

Sophie Guedj Metthey

Je suis channel, auteur, formatrice, conférencière et créatrice des formations en ligne "Se relier à son Guide intérieur pour faire les bons choix dans sa vie" et " communiquer avec les êtres de lumière "

Géraldyne Prévot-Gigant, Psychopraticienne - Auteur

Géraldyne Prévot Gigant, Psychopraticienne, auteur et formatrice à Paris avec 21 ans d’expérience, elle est spécialisée dans l’accompagnement des femmes, de la dépendance affective et de la question amoureuse. Elle crée les Groupes de Parole pour les Femmes(c) il y a 16 ans de cela. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages traduit en plusieurs langues (Italien, espagnol, russe) dont "Le grand amour : se préparer à la rencontre" aux éditions Odile Jacob (également traduit en Italien)