Interview : Masser son bébé, une chance à saisir

Retour vers la page d'accueil


Un des pôles phare de mon travail, c’est de découvrir les experts. Et, pour capter ce qui les fait vibrer, je les rencontre dans leur lieu favori !  Cabinet, brasserie, bureau, parc ou salon de thé… je me laisse faire, ils proposent et j’arrive.

Là, je rejoins Sylvie Bouche dans  un lieu qu'elle apprécie tout particulièrement, une petite cantine bio Ma grand-mère m’a dit dans le15ème  arrondissement de Paris.
Ravie de pouvoir échanger sur sa pratique du massage bébé, je lui lance (d’emblée) une première question : « Pourquoi cette pratique ? ». Dans le même temps, je constate comme une évidence la résonnance de l’enfance à travers ses yeux rieurs, ses traits fins et son énergie joyeuse. Immédiatement, elle répond :

« C’est Kiran Vyas , le fondateur de Tapovan, qui m’a mis la puce à l’oreille lors d’une cure ayurvédique. Et ce qui m’anime aujourd’hui, c’est de me dire : plus il y aura de bébés massés, plus nous en ressentirons les bienfaits dans la vie de tous les jours!  Les bébés massés sont bien dans leur peau, ils développent une empathie, tout le monde en profite: les bébés, les parents bien sûr, la famille, la société et les futures générations!

La confiance qui s'installe chez le bébé, le suivra toute sa vie!

 

Alors tu vois des bébés heureux ?
Sylvie - Des bébés, des mamans et des papas, tout est lié. c’est beau d’ailleurs, parce que ça va bien au-delà de l’activité du massage.
Au cours d'une séance, je suis ravie d'observer les changements qui se lisent sur les visages, la détente s'installe, l'anxiété disparaît chez le papa ou la maman. Il est déjà arrivé qu'un papa souhaite annuler une séance voyant son bébé agité. En réalité, c’est le papa qui était inquiet et qui faisait une projection sur son bébé, qui était très détendu.
Et au delà du bien-être, une relation d'exception se tisse entre les parents et leur bébé, c'est une chance à saisir, la période est courte.

 

Donc tu accompagnes les mamans et/ou les papas dans leurs gestes
Sylvie
– Oui, je ne masse pas le bébé. En France, ce sont les ostéopathes et les kinésithérapeutes qui ont la possibilité de masser les enfants. Moi, j’ai un poupon grandeur nature, je montre les gestes. En général,  les bébés sympathisent très vite avec lui. Il est d'ailleurs déjà arrivé qu'une petite fille lui goûte le pied, c'est un signe!

 

A quel âge commencer à masser ?
Sylvie
- On peut masser dès que le cordon est tombé !
Pour des bébés qui n’ont pas pu être en contact avec leur maman comme les prématurés, il y a un magnifique contact à instaurer avec eux, un peau à peau quotidien est une forme de massage. Mais l’âge idéal, c’est entre 2 mois et 5/6 mois. A 6mois, L’enfant est dans une autre énergie, il lui faut une autre approche, par le biais du jeu par exemple.

A deux mois, la maman est en principe un peu moins fatiguée et a envie de s'y mettre. Dans la plupart des cas, les mamans croient leur bébé fragile, elles n’osent pas le masser.  Elles se posent beaucoup de questions : « Quand ? A quelle heure ? et la fontanelle, si je la touche… ». Sauf pathologie particulière, un bébé n’est pas fragile, de toute façon nous ne touchons pas à la fontanelle. La maman accompagnée pendant qu’elle masse son enfant se sent sécurisée : je suis là, je lui indique le bon geste et lui fais remarquer, si nécessaire, un geste de désengagement de la part de son bébé, un agacement si le geste n'est pas juste...

De plus en plus de parents se lancent, ils ont envie de renouer avec une tradition qui n'existe pas en occident contrairement à certaines cultures asiatique, africaine...
Heureusement, nous nous éloignons de plus en plus de la génération « bébé pleure, il faut le laisser pleurer, sinon vous allez en faire un enfant gâté ». Là, tout le monde est perdant ! Si un bébé pleure, c’est que quelque chose ne va pas. Le caprice est une notion d’adulte.


Alors, on est loin du massage traditionnel ?
Sylvie – Les soins relaxants que je propose s'inspirent du massage indien, suédois.. Le massage traditionnel qu'il soit africain ou indien inclut des gestes qui pourraient impressionner une maman qui n’a pas du tout de complicité avec le massage.

Finalement, tout le monde y trouve son compte…
Sylvie
– Les bienfaits du massage sont nombreux. Il est aussi bénéfique dans certaines situations. Il remet en phase les mamans qui vivent une dépression ou déprime post-partum. Ces échanges créent « du lien » La maman a de plus en plus confiance en elle. Et Bravo aux papas qui s’y mettent, ils se font un beau cadeau. Ils balayent d'un revers de la main tous les clichés, voire un conditionnement concernant la virilité. Ils suivent leur élan. C’est vraiment merveilleux pour un enfant de sentir que le père peut aussi transmettre un geste de douceur et ne pas représenté seulement l’autorité, celui qui recadre.

Quels sont les moments privilégiés pour un massage bébé ?
Sylvie – Chaque bébé ayant son rythme, le rendez vous est fixé en fonction de celui-ci et quand la maman se sent aussi disponible. Et il y a aussi tout ce que nous n'avions pas prévu ( sourire ) Clin d'oeil de la vie!

Qu’est ce que tu peux voir dans les yeux des bébés. Quel regard posent-ils sur toi ?
Sylvie – Au départ de l'étonnement, de la curiosité, ils ne me connaissent pas, puis la complicité s'installe. Et suprême récompense, lorsque le bébé se détend, il est  tout sourire, gazouillant ou s'endormant. Quelle merveille!

J'apprends beaucoup des bébés. Ceux sont eux qui nous guident et je les remercie pour leur confiance.

 

Myriam Morisseau

 

Sylvie Bouche est animatrice à domicile d'atelier «  Toucher -Massage  Bébé » soins relaxants  naturopathe et praticienne des soins ELNEPH

Découvrez son offre

 

 

Des infos, des pratiques et des offres... C'est sur la Newsletter !

Retour vers la page d'accueil

Partagez

Commentaires Laisser un commentaire

Le don est échange de vie

Professionnels

Patrick Ferrer

Delphitsu : "Renaitre dans l'eau" La Voie De L'Homme : Pour comprendre, vous autoriser, autoriser et aimer le masculin et l’Homme. Subtilité - Authenticité - Ethique

Sophie Lemosof - Coach de Vie

Je métamorphose les doutes en passion

Bérangère Touchemann - Coaching de carrière (à distance)

J'accompagne vos envies de : - reconversion professionnelle - trouver un (bon) job - monter en confort dans votre entreprise Bref, retrouver le plaisir et l'épanouissement au travail.

Yannick Vérité- La transformation quantique®

Ostéopathe bioénergéticien, créateur de la Transformation Quantique ®, de l'IBMQA et des rencontres Prométhée

Catherine Balance

Catherine Balance est auteur, coach et thérapeute, formée à la PNL, à l’hypnose Ericksonienne, à la psychothérapie, à l’EFT Matrix et à la respiration consciente. Elle propose des ateliers et des accompagnements individuels basés sur l’écoute de l’intuition, l’estime de soi, la reformulation constructive, l’accueil et la pacification des émotions et l’accès aux ressources. Récents ouvrages Une autre voix que la mienne, JC Lattès, roman, aux éditions de l’Homme : La voix de l’intuition Le rendez-vous intérieur et aux éditions Coffragants Souffles de détente, CD de relaxation et visualisations guidées

Myriam Morisseau

La Sophro, on connait ! mais toutes ses variantes sont encore à découvrir...

Philippe Barraqué

Créateur de bien-être musical, vocal et énergétique. Auteur, musicologue, musicothérapeute, compositeur de musique.